Composée de praticiens des affaires internationales, la commission Droit et Influence Internationale des CCE a souhaité apporter sa pierre à une question difficile et essentielle pour une entreprise internationale : comment évaluer le climat des affaires d’un pays étranger ?

This question has already been addressed by the World Bank in its "DOING BUSINESS" annual survey. The CCE's objective has been to bring additional criteria based on a sustainable efficiency, in order to offer this reflection to a multilateral working group to be set up. The final objective is to help investors in their strategic decision and to give them relevant information on the business climates in foreign countries.

Ses travaux et son rapport final, dirigés par Claude Francine REVEL et Patrick PATELIN, Conseillers du Commerce extérieur de la France, avec le concours de la philosophe Dominique de COURCELLES, de Bruno GOUTHIERE, avocat et la participation de nombreux experts français et internationaux, ont débouché sur la définition d’une approche nouvelle et complémentaire aux modes d’évaluation existants, ainsi que sur l’élaboration de critères pour sa mise en œuvre.
A travers la rédaction de ce rapport, la Commission propose de contribuer à ouvrir une réflexion globale à un niveau multilatéral.