Claude Revel


Claude Revel est française, ancienne élève de l’École nationale d’Administration (1980), diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de Droit des affaires (Université de Nice puis Paris II). Elle possède une expérience professionnelle publique, privée et d'enseignement, marquée par l’international. Elle publie de nombreux ouvrages et articles et intervient régulièrement comme conférencière, en français et en anglais.

Haut fonctionnaire française de 1980 à 1988 (ministères de l’Équipement, du Commerce extérieur et des Affaires étrangères), elle "prend le virage de l'international" au Commerce extérieur (au poste de DGA de l'ACTIM, agence par la suite fusionnée dans Ubifrance puis aujourd'hui Business France), où elle se consacre à la promotion des entreprises françaises par la diffusion internationale d'informations, puis aux Affaires étrangères, où elle est chargée d'optimiser au service des acteurs économiques l'utilisation des nombreuses informations scientifiques et technologiques recueillies par les postes diplomatiques ainsi que d'opérer pour l'image de la France à l'étranger.

Elle débute très tôt dans l'intelligence économique privée, en créant fin 1988 l’OBSIC (Observatoire du marché International de la Construction), organisme mutualisé de veille stratégique internationale pour les majors français de la construction. A partir de 1996, elle est parallèlement Directeur général du SEFI (Syndicat des Entrepreneurs Français Internationaux), puis de 2000 à 2003, de la CICA (Confederation of International Contractors’ Associations), organisation mondiale de la construction, présidée par un Conseil de chefs d’entreprises des cinq continents. Dans ces fonctions, elle mène des relations de travail suivies avec les « parties prenantes » de la mondialisation, organisations européennes et multilatérales, entreprises internationales, associations professionnelles, think tanks, ONG et syndicats internationaux.

En octobre 2003, elle prend un nouveau tournant et jusqu'à mai 2013, se partage entre trois activités :
- conseil en relations internationales (analyses internationales complexes, anticipation et influence, advocacy, responsabilité sociale et relations avec les parties prenantes) via son cabinet IrisAction créé fin 2003;
- enseignement dans divers établissements, devenant fin 2008 professeure affiliée au CERAM (devenu par fusion SKEMA Business School) puis en 2011 responsable du Centre Global Intelligence & Influence de cette école;
- écriture et conférences.

Le 7 juin 2012, Claude Revel devient également administratrice indépendante de CLASQUIN, une entreprise de logistique internationale cotée sur Alternext.

Le 30 mai 2013, Claude Revel est nommée Déléguée interministérielle à l’intelligence économique (D2ie) et met fin à ses précédentes activités professionnelles et à son mandat d'administrateur indépendant.

Le 25 mai 2015, elle est nommée Conseillère maître en service extraordinaire à la Cour des comptes et quitte ses fonctions de D2ie. Pour plus d'informations voir le blog de Claude Revel, Sens et Action.

Son dernier livre "La France : un pays sous influences?" (Vuibert) date de juin 2012. Elle collabore à des ouvrages collectifs, comme avec le cercle Turgot dans Grandeur et misère de la finance moderne sous la direction de Jean-Louis Chambon et Jean-Jacques Pluchart en janvier 2013 (Eyrolles) ou avec l'Institut Choiseul dans Les diplomates d'entreprise en 2012. Elle a participé en 2010 à l’ouvrage collectif La Chinamérique – Un couple contre-nature ? (Eyrolles). Son avant-dernier essai "Nous et le reste du monde – Les vrais atouts de la France dans la mondialisation" (éditions Saint-Simon, octobre 2007) a obtenu une mention d’honneur du Prix Turgot 2008 d’économie. En 2006 elle a publié "La gouvernance mondiale a commencé, acteurs, enjeux, influences" (Ellipses) et en 2005, comme co-auteur avec Eric Denécé, "L’autre guerre des Etats-Unis" (Robert Laffont). Elle a participé à de nombreux ouvrages collectifs, dont "Quand PDG et ONG osent" (2004, Eyrolles).

Claude Revel est membre de divers cercles et instituts dédiés aux relations internationales. Elle a été nommée et renouvelée depuis 1996 comme Conseillère du Commerce extérieur de la France (CCE), mandat dont elle a démissionné quand elle a été nommée D2ie. Elle a siégé de 2001 à 2003 au Haut Conseil pour la Coopération Internationale auprès du Premier ministre français.

Claude Revel est Officier dans l'ordre de la Légion d'honneur (2014).




 

Janvier 2013

Juin 2012